Encore de l'énergie à explorer
le prochain pavillon?
D'accord, allons-y.

Pavilion Mi Mn

Carolina : Do dépeint une planète vivante. Ré est à propos de la vie vécue, du début à la fin. Dans le pavillon Mi, nous faisons un pas dans le domaine des expériences personnelles. Tout le monde est né avec une personnalité différente. Certaines personnes sont plus orientées sur le plan physique, comme les athlètes. Certaines personnes sont plus guidées par les émotions, comme les musiciens qui peuvent toucher leurs publics. D’autres ont un esprit plus raisonné, tel que les scientifiques par exemple. S’ajoutant à votre caractère, la volonté se développe plus ou moins. Nos émotions, ou autrement dit, nos états d’esprits sont selon moi une force conductrice de notre comportement. Notre comportement et notre relation à l’autre expriment aussi une vision du monde. Dans notre monde actuel, notre comportement est très souvent déterminé par l’argent, le pouvoir et la domination. Dans les relations proches, il est souvent question d’amour et de compréhension mutuelle et réciproque. Cette dernière vision du monde permet de donner de l’espace à toute personne grâce à un style de vie respectueux et harmonieux. C’est à propos d’un monde dans sa diversité mais qui reste Un. Mais qu’est-ce qui lui permet de former cette unité ? Eh bien, la beauté est notre ciment interculturel et intemporel.

Thought type

Love

Carolina : Oui, selon moi, elle est une expérience intime et profonde. Si profonde que la totalité du projet du Jardin des Histoires Universelles orbite autour de cette notion. La nature utilise la beauté comme force première pour attirer l’un à l’autre. Elle concerne les plantes, les animaux, les humains. Avez-vous déjà vu des cellules ? Magnifique. Avez-vous déjà vue la voie lactée et toutes ses étoiles la nuit ? Magnifique. « Tout est beauté, mais tout le monde ne la voit pas », disait Confucius, le philosophe Chinois. Je suis d’accord avec lui, bien qu’il me soit difficile de voir la beauté dans la guerre. A mes yeux d’artiste, la guerre incarne la laideur la plus extrême. L’opposé de la guerre est selon moi non pas la paix mais la beauté. La beauté ne peut pas être comprise juste au travers des livres. Elle doit être vécue. Elle influe sur votre système nerveux et vous touche. Elle est une sorte d’état d’esprit harmonieux qui enrichie votre qualité de vie. Et cela résume l’idée de ce projet.

Carolina : Cela dépend du point de vue. D’un point de vue visuel, les quatre grandes toiles intitulées « Beauté en action » sont personnellement mes préférées. D’un point de vue éthique, l’œuvre abstraite intitulée « Beauté de l’empathie, tout le monde compte » me touche particulièrement. Peindre autant de prénoms m’a inspiré un sentiment d’amour et d’acceptation. C’était pour moi une expérience de respect et d’empathie. Mais je vous en prie, ne vous fiez pas trop à mes préférences et expériences. Ce qui vous émeut en voyant ces œuvres est bien plus intéressant. Et je vous dirais même : partagez ces expériences avec d’autres.